Aides et financements

Aides et financements pour vos projets de rénovation énergétiques

Dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE)

Que vous soyez particuliers ou professionnels, acteurs du secteur résidentiel ou tertiaire, le dispositif CEE vous concerne.

Qui peut bénéficier des CEE ?

Les propriétaires, locataires, bailleurs ou occupants à titre gratuit d’un local à usage d’habitation achevé depuis plus de deux ans peuvent bénéficier d’une aide au titre des CEE.
Le propriétaire d’un logement en tant que SCI
Le copropriétaire d’immeuble dans lequel des rénovations vont être effectuées
L‘entreprises ou l’administration propriétaire d’un bâtiment résidentiel, tertiaire ou industriel à rénover (dans ce cas, les travaux doivent concerner les locaux dédiés à votre activité).

Les travaux éligibles au dispositif des CEE.

Pour être éligible au dispositif des certificats d’économie d’énergie, Les travaux engagés doivent améliorer la performance énergétique du logement notamment:
L’isolation des murs, des sols, des combles (perdus ou aménagés) ou de la toiture.
Le changement de fenêtres.
La programmation et la régulation du chauffage, de l’eau chaude sanitaire, de la ventilation/climatisation
Le détail des travaux éligibles sont rassemblés au sein des « fiches d’opérations standardisées »

Les fiches peuvent être consultées sur le site de l’ADEME à l’adresse ci-dessous : calculateur-cee.ademe.fr

Les aides de l’ANAH

L’ANAH aide les ménages les plus modestes à économiser sur leur facture énergétique en attribuant des subventions jusqu’à 50% du montant total des dépenses.

Découvrez les démarches pour demander votre aide.
Afin de bénéficier des aides » Habiter Mieux de l’ANAH », il faut se situer au-dessous d’un certain plafond de revenu calculé sur les deux dernières années.

Pour plus d’infos vous pouvez consulter le site de l’ANAH à l’adresse ci-dessous : anah.fr

La Prime Rénov

La réforme du Crédit d’Impôt Transition Energétique prévue par la Loi de finances 2020 transforme ce CITE en une prime forfaitaire réservée aux ménages aux revenus modestes. Ce que prévoit le nouveau dispositif pour les travaux d’économie d’énergie à compter du 1er janvier 2020:

La prime se concentrera sur les ménages modestes et très modestes (un niveau de vie inférieur à 18 610 € nets par an selon l’Insee).

Puis en 2021 pour les ménages intermédiaires (un niveau de vie entre 20 820 et 30 270 € par an).
Quant aux ménages les plus aisés (déciles 9 et 10 : un niveau de vie de plus de 38 210 € par an), ils ne seront plus du tout éligibles aux aides de l’ETAT mais le seront seulement aux CEE.

Retrouvez plus d’informations sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire ecologique-solidaire.gouv.fr